Allaitement-Portage

Le lait maternel et ses bienfaits

Le lait maternel est connu pour son côté nutritif. Il n’est pas que nourricier et à de formidables vertus curatives. Je vous présente quelques uns de ces bienfaits.

– Il peut stopper un début de conjonctivite. On peut traiter la conjonctivite en faisant couler quelques gouttes de lait maternel sur la surface de l’œil affecté. Un anticorps particulier dans le lait maternel, appelé immunoglobuline A, empêche les bactéries de se fixer à la surface de la muqueuse de l’œil.

• Il protège des infections. Des études épidémiologiques ont démontré que le lait maternel protège les nourrissons contre les infections respiratoires et gastro-intestinales. L’allaitement peut aussi protéger contre l’otite, la pneumonie, la diarrhée… Ma Nana allaitée encore à 20 mois n’a jamais eu ces maladies mais elle a quand même été malade avec de nombreuses rhino-pharyngites. L’allaitement ne protège pas de toutes les maladies mais on peut reconnaitre que cela protège de certaines. Cela est dû à la présence d’anticorps spécifiques dans le lait maternel.

• Il permet de déboucher un nez encombré. Quand ma Nana a le nez pris, je lui lave avec du lait maternel plutôt qu’avec du sérum physiologique. Le lait est moins agressif que la solution saline.

• Il soigne les crevasses. Il suffit de réaliser un pansement de lait au moyen d’une compresse imbibée de lait maternel maintenue humide et en place au moyen de film alimentaire plastique, est une astuce désormais bien connue des mamans pour aider à soigner les crevasses sur le sein.

• Il permet de cicatriser de petites plaies. Cette action de cicatrisation en milieu humide, qui ne fonctionne qu’avec le lait maternel, est également valable pour les coupures, égratinures.
Apaiser un érythème fessier. Encore une fois, les propriétés curatives du lait maternel sont censées agir sur ce type d’infection. Il est recommandé de nettoyer la zone, de la mouiller avec du lait maternel, et de sécher. Cela fonctionne aussi très bien sur les boutons de varicelles. Nous sommes en plein dans la varicelle et je vous assure que les boutons traités avec le lait maternel ont séché plus que rapidement tout en conservant une super hydratation de la peau !

 

Emmeline, Les Histoires d’une Maman Ordinaire

Publié sur Le magazine des Pipelettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s