Mum's life·Pas qu'une maman ordinaire

Vouloir un enfant n’est pas toujours chose facile

Et oui il ne suffit pas de se dire que l’on veut un enfant pour en avoir un… Cela nous a pris presque 2 ans pour réussir à avoir notre bouille d’amour. Je vous raconte tout 😉

Après avoir décidée, avec le chéri, qu’il était temps pour nous de faire une vie de famille on s’est mis au boulot ^_^.

Seulement tout n’a pas été aussi simple…

Après avoir arrêté la pilule, j’ai remarqué que j’avais des pertes brunâtre au moment de l’ovulation et ces pertes duraient jusqu’au moment des règles… Je me retrouvais donc à avoir des pertes plus ou moins de sang pendant 3 semaines… (autant vous dire que c’est long et le budget protection on en parle pas 😄).

J’ai attendu 6 mois avant d’aller voir mon docteur pensant que c’était normal comme je venais d’arrêter ma pilule.
Le docteur ne sachant pas de quoi il s’agissait (ce n’était pas des spotting car cela durait plus longtemps) m’a fait faire des prises de sang pour vérifier mon taux hormonal mais celui-ci était normal. Mon chéri a dû faire un spermogramme qui lui aussi était normal.
Le docteur me conseilla d’attendre un peu et que si ça ne passait pas de consulter un spécialiste.

6 mois plus tard ce n’était toujours pas passé et je suis allée donc voir une gynécologue (oui une femme car je ne voulais pas d’hommes…).
Je lui explique donc mon souci et là elle me prend limite de haut et me dit : « Madame, c’est dans votre tête que ça ne va pas il faut que vous alliez voir un sophrologue. Je ne peux rien ici pour vous et si dans 1 an cela ne s’est pas arrangé vous reviendrez me voir. »
Autant vous dire que je ne comptais pas revenir la voir…

Après je veux bien croire que l’esprit joue un rôle important pour avoir un enfant mais je ne me déclenchais pas mes pertes de sang…
Bref du coup j’ai changé de gynécologue pour une autre femme encore et là j’ai eu l’impression d’être prise au sérieux (enfin).
Cette gynécologue m’a fait passer des tests en bataille sans rien trouver… J’ai eu la sensation qu’elle me fait passer plein de tests mais qu’elle ne sait pas où elle va…
Après des tests où l’on a regardé si j’ovulais bien (ce qui est le cas), d’autres prises de sang où elle a regardé encore mon taux hormonal (tout est ok). Elle décide de me faire passer une hystérosalpingographie.
Retenez bien ce nom un peu barbare car cet examen est assez douloureux… Et après avoir passer ce test qui est lui aussi normal alors que j’ai vraiment souffert pour le passer…
Elle veut me refaire des tests pour voir si j’ovule bien. J’explique qu’on a déjà fait ces tests et elle me sort « c’est moi le docteur c’est moi qui sait ce qu’il faut faire ». J’ai donc pris mes affaires et ne suis jamais revenue la voir !

Changement de gynécologue pour la 3eme fois en 1 an 1/2… Et après les échecs répétés par ces deux gynécologues femmes je me décide à aller voir un gynécologue homme.

Ce gynécologue est celui qui a su trouver les mots et mon problème. Déjà la première chose qu’il a faite, et qui paraît logique, et la réalisation d’un frotti où il a vu que mon col était devenu fragile à cause de ses pertes brunâtre. J
e commence donc à stresser quand il s’apprête à me dire ce qui cloche chez moi… Et là surprise rien de grave (ouf !) il s’agit simplement d’un problème hormonal dû à l’arrêt de la pilule où mon corps n’arrive plus à produire la bonne quantité d’une hormone (je ne sais plus laquelle) et que tout va s’arranger avec le bon traitement. Gros soulagement pour moi et je n’ai finalement pas eu besoin de suivre ce traitement car 2 semaines après j’apprenais que j’attendais ma petite princesse 😍.

Au final j’avais des à prioris sur les gynécologues hommes mais je ne remercierai jamais assez le mien d’avoir su trouver d’où venez mon soucis et surtout d’en avoir les solutions. ^^

Je n’ai pas dévoilé volontairement le nom des gynécologues toulousains (même si j’en avais très envie) mais si vous voulez leurs noms pour les éviter ou pour aller le voir demandez les moi en privé 😉

Un commentaire sur “Vouloir un enfant n’est pas toujours chose facile

  1. Ayant eu moi-même des mésaventures semblables avec des gyneco femmes très sèches voire brutales et peu empathiques j’ai un jour consulté un gyneco homme et suis d’ailleurs tombée sur une vraie perle: humain, a l’écoute, bienveillant et compétent!!! Tout ce que je n’ai jamais retrouvé avec une femme…désolée les filles…il a été le seul, par exemple, à me dire que les pertes brunes n’étaient pas normales (ni dans ma tête), et qu’il n’était pas normal de souffrir lors des rapports! Contrairement aux femmes gynéco…bref, j’adore mon gynéco. Lol

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s